EnglishFrançais
Piano au Musée Würth : en avant la musique ! (Le Figaro)

Philippe Bianconi montrait que, même si les écoles nationales ne sont souvent qu'une illusion, il reste bel et bien des spécificités culturelles : la transparence, la poésie, la fluidité de son toucher restent la marque de fabrique de ce musicien incroyablement raffiné. Ce qui ne signifie pas que son jeu soit éthéré, loin de là : il ne lisse pas les sautes d'humeur de la musique de Schumann, dont il est aujourd'hui l'un des meilleurs traducteurs, et il met en lumière tout ce que le prélude Ce qu'a vu le vent d'ouest, de Debussy, a de violent et tourmenté, loin de tout stéréotype impressionniste.