EnglishFrançais
Médias
Debussy tel qu'en lui même par Philippe Bianconi // ConcertClassic

Année Debussy oblige, Philippe Bianconi grave enfin les deux Livres de Préludes et les donne en concert abondamment cet automne : une rencontre si longtemps espérée.
En savoir +

 
Philippe Bianconi, un OVNI dans tout son mystère // Musikzen

Subjectifs ou descriptifs ? Mais parlant de qui, décrivant quoi ? Impressionnistes ou symboliques ? Mais comment prendre parti en les jouant ?

 
Philippe Bianconi : Un plaisir de gourmet // SudOuest

Pouvoir goûter en une soirée l'ensemble des 24 Préludes de Claude Debussy a bien été considéré comme un plaisir de gourmet pour tous les mélomanes présents à Urrugne le 28 août dernier. Les autres pourront bien acquérir l'intégrale discographique unanimement célébrée que vient d'enregistrer Philippe Bianconi, mais il leur manquera la magie de la communion du concert...

 
Debussy & Bianconi en Côte basque // SudOuest

Le festival Musique en Côte basque fête dignement l'anniversaire des cent cinquante ans de la naissance du plus révolutionnaire des compositeurs français de l'époque moderne. 


Comme beaucoup de mélomanes, Philippe Bianconi a découvert Debussy dans sa jeunesse : « Sa musique m'était si immédiatement naturelle que, pendant longtemps, je n'ai pas perçu son côté révolutionnaire. »
Le pianiste interprétera l'intégralité des vingt-quatre préludes qu’il vient d'enregistrer pour La Dolce Volta. Cette intégrale est une « joie » que seul le festival lui offre : les autres programmateurs, trop frileux, n'osent pas proposer une soirée entièrement consacrée à ces préludes dont certains (« Canope » ou « Feux d'artifices ») sont d'une modernité déroutante. « Un siècle après, constate Philippe Bianconi, la musique de Debussy reste encore difficile d'accès à certains mélomanes car elle bouscule les codes de son époque, notamment le travail des tonalités ou la structure du temps. Elle induit une perte de repères qui n'existait pas - ou peu - auparavant, ni même chez les contemporains de Debussy. Il y a une sensualité chez lui que certains ne ressentent pas. »
Sud Ouest (19 août 2012), Séverine Garnier

 
Philippe Bianconi et l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg

Rien qu’en observant la démarche de Philippe Bianconi, mettant le cap sur le piano d’un pas aussi décidé que s’il s’agissait d’embarquer sur un voilier en partance, on se dit que l’aventure promet de ne pas être de tout repos.

 
L'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo se dote d'un nouveau piano grâce à Philippe Bianconi

Grâce à la générosité de l'Association des Amis de l'Orchestre, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo inaugurera son nouveau piano Steinway le 26 février 2012. Ce choix a été confié au pianiste Philippe Bianconi qui s'est déplacé avec Chandler Cudlipp, Conseiller artistique de l'orchestre, le 25 novembre 2011 à la fabrique Steinway de Hambourg en Allemagne, pour effectuer sa sélection, entre plusieurs exemplaires de Steinway modèle D. Il sera inaugué lors du concert du 26 février 2012 donné à l'Auditorium Rainier III sous la direction de Giancarlo Guerrero et Jean-Yves Thibaudet au piano.

 
Philippe Bianconi : un poète du clavier doublé d'un technicien sans reproche // Monde

Depuis son récital du 29 avril 2011 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris (produit par le festival toulousain Piano aux Jacobins), le pianiste Philippe Bianconi est devenu ce qu'il a toujours été : un poète du clavier doublé d'un technicien sans reproche.

 
Maestro Debussy // Pianiste

C'est le souffle, l'élan juste qui comptent dans cette musique. En quelques secondes à peine, on sait si l'interprète est dans le "vrai". La qualité du toucher et de l'enfoncement de la pédale est déterminante pour que naissent aussitôt les atmosphères.

 
Philippe Bianconi : le piano libéré // Le Figaro

À cinquante ans, Philippe Bianconi vient de donner son premier récital au Théâtre des Champs-Élysées. 

 
Un Philippe Bianconi enchanteur // Télérama

On est heureux de rendre hommage à un interprète, aujourd'hui juvénile quinquagénaire, demeuré fidèle à l'idéal de réserve et de distinction que lui a légué l'enseignement de Gaby Casadesus. Philippe Bianconi a su se maintenir à l'abri des tapages médiatiques comme à l'écart des marathons hexagonaux. Pour mieux se faire, outre-Manche et outre-Atlantique, l'ambassadeur de notre musique.

Télérama (8 juin 2011), Gilles Macassar 

 
Page 2 sur 3